Actualités du Parc

Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

  • Semaines du Développement durable
    Profondément engagée en faveur du développement durable et de la transition énergétique, l’agglo se mobilise aux côtés des communes du territoire pour promouvoir les initiatives locales dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable du 17 septembre au 17 octobre.

    En lien direct avec le Plan Climat de l’agglo, de nombreuses animations sont organisées principalement en extérieur (mesures sanitaires oblige) : conférences, ateliers, visites guidées d’éco-quartiers, opérations de ramassage de déchets et bien d’autres initiatives seront au rendez-vous pour sensibiliser les habitants à la préservation de leur environnement.

    Point fort de cette Semaine : les Assises nationales de la biodiversité, qui se tiendront au Palais des congrès Paris-Saclay, à Massy, du 7 au 9 octobre 2020. Ces dernières seront proposées sous des formats multiples, sur place et en ligne, avec notamment une sélection de conférences à distance, afin de concevoir ses journées en toute liberté. Le Forum Biodiversité et Economie ainsi que les Assises Nationales des ENS (École normale supérieure), viendront enrichir la programmation de l’édition 2020.

    Le programme complet

    Avec les guides du Parc naturel
     
    Balade botanique à la découverte des plantes sauvages comestibles
     
     
    Vallée de l’Yvette : la nature au pas de sa porte

    + d'infos

    17 sep - 17 oct
  • Les Petits trains du Patrimoine- Représentations théâtrales
    Voyage à la découverte du patrimoine des 10 communes de l’Essonne

    Châteaux, églises mais aussi maisons rurales et lavoirs… les 10 communes de l’Essonne intégrées au Parc naturel régional regorgent de patrimoines divers et variés. 

    Lors de parcours en petit train, nous vous proposons de découvrir (ou redécouvrir !) au travers d’anecdotes et d’animations artistiques, les éléments patrimoniaux qui forgent l’identité de ce territoire

     

    LE TRAVAIL D’INVENTAIRE 

    La mission Patrimoine Culture du PNR achève actuellement l’inventaire du patrimoine des communes de l’Essonne adhérentes au PNR : Boullay-les-Troux, Gometz-la-Ville, Saint-Jean-de-Beauregard, Janvry, Fontenay-lès-Briis, Courson-Monteloup, Forges-les-Bains, Gif-sur-Yvette, Les Molières, Vaugrigneuse. Le projet « les petits trains du patrimoine » est ainsi destiné à transmettre cette connaissance aux habitants.

    Connaître et identifier le patrimoine de nos communes permet de mieux le protéger, d’accompagner les projets qui le concernent (restauration, réhabilitation, aménagement) et de le valoriser auprès de tous les publics, afin qu’il y ait une vraie compréhension et appropriation de cet héritage commun. Dans ce cadre, la mission Patrimoine Culture réalise des inventaires sur les patrimoines marquants du territoire.

  • Congrès des elus du Parc

    Le Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse donne rendez-vous à tous les élus des 53 communes pour son congrès  :

    • les vendredi 2 et samedi 3 octobre 2020

    Une rencontre concrète pour partager les bonnes experiences et les projets, des visites de terrain, de réalisation et bien sûr de présentation,  aux décideurs locaux, de  tous les outils techniques d'ingenierie, ou financier que le Parc met à disposition pour réaliser leur projets d'amenagements eco-compatibles .

    Le site de l'Abbaye de Port-Royal à Magny les Hameaux accueillera le congrès sous l'égide de la Présidente de la Région Île-de-France.

    02 oct - 03 oct
  • La Maison du Parc reste dans l'enceinte du château de la Madeleine, mais le département reprend l'accueil du public
    Le département reprend l'accueil au château de la Madeleine

    Le Département des Yvelines, reprend la gestion et l’accueil du public au château de la Madeleine, dont il est propriétaire.  durant cette réorganisation, le site historique est fermé. Le Département communiquera prochainement toutes les informations utiles sur la réouverture .

    La Maison du Parc reste au château

    L'exposition de la Maison du Parc est temporairement fermée.

    Du fait de cette reprise, le Parc naturel régional, qui occupait le châtelet d'entrée a libéré en juillet 2020 ces espaces et déménagé une partie de son équipe. La Maison du Parc reste pour autant basée dans l’enceinte du château.

    S'y trouvent les bureaux des missions urbanisme, architecture, paysage, patrimoine/culture, développement économique, agriculture durable, énergie, tourisme/liaisons douces, ainsi que le pôle fonctionnel.

    Les missions qui ont dû libérer une partie du château ont installé leurs bureaux au Moulin d'Ors à Châteaufort. Il s'agit des missions environnement, communication, éducation.

    Les contacts téléphoniques et courriels pour joindre l'équipe restent inchangés.

    Accueil PNR : 01 30 52 09 09

    22 juil
  • Le Transport A la Demande
    Demandez-lui, il vous transporte !
    La période du confinement a pu être aussi une période de questionnement sur nos habitudes de déplacements... Alors l'arrivée le 31 août prochain du Transport à la Demande dans la Vallée de Chevreuse et le Pays de Limours va nous permettre de tester au quotidien une solution alternative à la voiture solo !
     
    Pour la réservation : 
     
    Article de l'Echo du Parc n°84 (juin 2020)
     
    Le Parc naturel régional de Chevreuse s'est fortement engagé depuis plus d'un an pour que cette expérimentation puisse voir le jour Le constat de départ était partagé par tous depuis longtemps dans notre territoire rural, avec un habitat peu dense et des petits villages éloignés les uns des autres, les lignes de bus régulières ne peuvent pas assurer une fréquence et un maillage suffisant pour répondre aux besoins des habitants Pas assez de bus aux heures de pointes et presqu'aucun aux heures creuses, des hameaux isolés peu desservis Et pour la collectivité, difficile de financer des bus réguliers lorsqu'il y a très peu de fréquentation.
     
    Face à cette difficulté, jusqu'alors la seule alternative était souvent la voiture individuelle qui venait grossir le flux de voitures en direction des gares et des bassins d'emplois de Saint-Quentin-en-Yvelines, de Vélizy ou de Saclay... Avec de nombreux ralentissements à la clé le soir et le matin, ou encore des parkings engorgés près des gares.
     
    Tous les acteurs de la mobilité ont donc été réunis pour  plancher sur la mise en place d'un transport à la demande, c'est à dire un transport à la carte : grâce à l'expertise de la communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse et celle du Pays de Limours, la SAVAC et Île-de-France Mobilités, il a été possible de construire un projet commun qui vient d'être approuvé et financé par Île-de-France Mobilités et d'être retenu.
     
    6 voitures de 6 passagers
     
    Ce service sur mesure va donc pouvoir débuter dès le 31 août 2020. Il bénéficie de toute la logistique d'Ile-de-France Mobilités, avec sa plateforme régionale de réservation en temps réel et son application parfaitement rôdée.
     
     
    Ce travail partenarial engagé à l'échelle du Parc a aussi permis de dépasser les limites administratives classiques. Les zones de vie et de déplacement ont été priviégiées, en tenant compte des trajets les plus empruntés, des manques et des distances cohérentes pour rallier les gares et les transports collectifs existants.
     
    Pour le voyageur, le TàD fonctionne un peu dans l'esprit d'un taxi collectif Des véhicules pour 6 passagers pourront être réservés à l'avance par les personnes qui habitent dans les communes concernées. Elles seront prises en charge à l'arrêt de bus le plus près de leur domicile et seront déposées aux gares les plus proches. Comme les navettes du TàD effectuent des trajets courts et uniquement quand il y a des réservations, cela offre une souplesse et une fréquence importante aux heures clés de la journée pour les personnes qui se rendent à leur travail (le matin entre 7h et 9h30 et le soir entre 16h30 et 19h45)
     
    Durant les heures creuses en journée, les services de la navette seront disponibles pour rejoindre différents points sur l'ensemble du territoire.
     
    Arrivé aux gares, aucune difficulté de stationnement
     
    C'est donc une offre de transport à la carte qui va compléter les dispositifs existants et permettre de reporter une partie du trafic individuel vers le transport collectif, en diminuant d'autant l'empreinte carbone du territoire. D'autant que les six véhicules TàD seront 100 % électriques et donc avec zéro émission de particules fines !
     
    En phase d'expérimentation pendant deux ans, le TàD pourra évoluer tout au long de l'année selon les remontées du terrain. Besoin de revoir les arrêts, la fréquence tous les retours des usagers seront étudiés au fil de l'eau pour que les améliorations possibles soient apportées sans attendre.